Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Helen K. :  une création née d’un destin fascinant

Actualité nationale 7 mars 2018

En tournée, dans le cadre de la Comédie Itinérante, la troupe du spectacle Helen K. de la Comédie de Saint-Etienne, fera un escale à La Chaise-Dieu, ce vendredi 9 mars, à 20h30.  

 

Helen K. : un spectacle jeune public pour interroger sur notre rapport à la différence

 

Ce spectacle mis à en scène à partir d’objets documentaires, narre avec poésie et humanité, la rencontre d’une petite fille en situation de handicap et de son éducatrice.

 

Helen K. retrace l’histoire à la fois singulière et fascinante d’Helen Keller, cette célèbre petite fille américaine qui devint à la suite d’une maladie subitement aveugle et sourde à l’âge de deux ans.

 

Dans un dispositif léger prévu pour aller à la rencontre de tous, un récitant, une comédienne et une danseuse nous racontent les grandes étapes de cette éducation passionnante par une jeune éducatrice du nom d’Annie Mansfield Sullivan.

 

Une histoire d’amitié et d’ouverture sur le monde

 

À la manière d’une enquête nourrie de documents réels – photographies, correspondances, extraits d’autobiographie – le spectacle reconvoque pour nous le choc de cette rencontre, la formidable histoire d’amitié qui s’en suit, le tournant résolument optimiste que prend dès lors la vie de cette petite fille. Sur un mode ludique, il interroge les petits comme les plus grands sur la façon dont nous considérons le handicap, mais également sur la manière dont le langage, quel qu’il soit, transforme notre perception du monde.

 

“Grâce à l’aide de son éducatrice, Helen va parvenir à s’ouvrir sur elle-même et sur le monde. Elle va peu à peu étendre son territoire.

Plutôt que de chercher à raconter cette ouverture de façon très terre à terre, j’ai eu envie de le faire par le biais de la danse qui est une langue à part entière, explique Elsa Imbert, scénariste et metteuse en scène du spectacle.

Je ne pouvais pas envisager mieux qu’une danseuse pour raconter cette différence, mais aussi cette intelligence extrême.”

 

La volonté d’aborder la question du handicap à travers un angle résolument optimiste.

 

“La question du handicap vient bousculer ce que nous appelons la « normalité ». Elle n’en suit pas les règles, ne rentre pas dans son moule, particulièrement dans une société où la norme sociale pèse si lourdement. Le handicap nous interroge parce qu’il nous confronte à ce que nous refoulons pour bien vivre au quotidien : la conscience des limites du vivant, la conscience du risque de l’amoindrissement, du « déficit ». Il nous renvoie en somme à notre propre fragilité, insiste Elsa Imbert.

 

Ce qui me touche particulièrement dans l’histoire d’Helen Keller, c’est la manière dont l’éducatrice va faire preuve à l’égard de cette petite fille d’un grand respect en se refusant à tout apitoiement. Peut-être parce qu’elle a dans sa propre histoire connu elle-aussi le handicap, c’est sa détermination qui va permettre à Helen d’avancer, de progresser sans cesse en repoussant toujours plus loin les limites de son savoir.

En ce sens, l’histoire d’Helen Keller est tout sauf triste et misérabiliste. Je dirais même qu’il est difficile de faire histoire plus optimiste !”

 

Pour en savoir plus :

  • Spectacle jeune public à partir de 8 ans
  • Durée estimée 50 minutes
  • Réservation auprès de l’Office de Tourisme de La Chaise Dieu : lachaisedieu-tourisme@lepuyenvelay.fr ou par téléphone : 04 71 00 08 22

 

Librement inspiré de l’histoire d’Helen Keller – Texte et mise en scène Elsa Imbert | collaboration chorégraphique Cécile Laloy | avec Leïla Ka (danse), distribution en cours | scénographie Jacques Mollon | création sonore Patrick de Oliveira | costumes Ouria Dahmani – Khouli / Production La Comédie de SaintÉtienne – CDN

Copyright - Dahlir 43 (http://dahlir43.fr)

Tonya Kinzinger, une tendre interview...

Le DAHLIR recherche un agent administratif