Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Le sport pour casser les barrières…

Actualité nationale 2 mai 2017

Chaque mardi, à partir de 13h30, un petit groupe de femmes se retrouve pour s’échapper le temps d’une séance de gym, à la Maison de la citoyenneté du Puy en Velay.

 


Le sport, pour prendre confiance en soi…

Yann, chargé d’accompagnement du Dahlir, a initié ce rendez-vous hebdomadaire et sportif, depuis déjà 6 mois.

Durant une heure et demi, ces femmes, accompagnées par le CIDFF 43, s’échappent de leurs soucis pour partager un moment convivial en se prêtant aux différents exercices de gym.

Échauffement, renforcement musculaire, étirements… une séance « light » comme le souligne Yann mais qui permet de se retrouver, d’échanger entre participantes. Car le but premier n’est pas la recherche de progression.

Pour Viviane : « c’est un bon moyen d’oublier les soucis, de se vider la tête”. Marie-France ajoute “Je pratique aussi un peu de théâtre. Entre ça et la gym, on prend confiance en soi”.

La taille du groupe varie selon les semaines : de 3 participantes, le nombre peut doubler entre les habituées et nouvelles venues. Un accompagnateur du CIDFF 43 est toujours présent et participe également aux exercices.

De l’énergie à revendre

Un même courant anime ces participantes : cette séance, c’est l’occasion de prendre du temps pour soi et d’oublier les soucis.

Pour Yann, ce créneau est l’occasion de “découvrir et donner envie de pratiquer une activité sportive« .

Le fait qu’un homme donne ces cours permet aussi de casser les barrières et montrer que l’on peut être dans une véritable relation de confiance.

Une double porte d’entrée

Ce créneau de sport est libre et gratuit. Au-delà de l’aspect « sportif », cela permet de rencontrer de nouvelles connaissances, d’entrer dans un cercle et ainsi rompre l’isolement.

Le CIDFF appuie dans ce sens. Selon les conseillères, tant le niveau, que la facilité d’accès contribuent à la participation des femmes. De plus, c’est une double porte d’entrée : elles pratiquent un sport qui contribue à leur bien-être, leur épanouissement et via le DAHLIR, selon leurs envies, elles pourront aller plus loin : tester une activité dans un club, par exemple.

Copyright - Dahlir 43 (http://dahlir43.fr)

Le Parcours du Cœur : une opération prévention santé au Puy en Velay

Vivons le Velay ensemble