Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

WANTED : animateurs supplémentaires pour centres de loisirs

Actualité nationale 3 mai 2018

Accueillir des enfants en situation de handicap dans les centres de loisirs, c’est possible ! C’est même un droit.

Dans le cadre de la Demande d’Accompagnateur Supplémentaire (D.A.S), certains centres de loisirs en Haute-Loire et dans le Puy-de-Dôme, recherchent pour la période estivale des animateurs supplémentaires, afin d’accueillir l’enfant dans les meilleures conditions possibles.


Petit récap’ essentiel sur les missions d’un animateur supplémentaire avec Marion Sidea, chargée d’accompagnement du DAHLIR.

 

Qu’est ce qu’un animateur supplémentaire ? Quel est son rôle, ses missions ?

Un animateur supplémentaire vient en renfort de l’équipe d’animation classique du centre de loisirs. Il fait partie intégrante de l’équipe.
En effet, cet animateur sera présent pour l’enfant en situation de handicap mais aussi pour les autres enfants, comme les animateurs « classiques » seront aussi présents pour l’enfant en situation de handicap.
L’animateur supplémentaire n’est pas un AVS comme nous pouvons le retrouver dans le milieu scolaire.
Lorsqu’un enfant est en difficulté, l’animateur supplémentaire se détache de son rôle d’animation classique pour accompagner cet enfant, en le stimulant pour qu’il puisse participer aux activités.
Il l’aide à s’intégrer au groupe, le rassure, lui crée des repères ( mise en place d’outils spécifiques…). Si l’enfant en ressent le besoin, il pourra accompagner l’enfant en dehors de la salle.
 

Qui peut candidater ?

Toute personne âgée de 18 ans ayant une (petite) expérience dans l’animation. Le BAFA n’est pas obligatoire.
La patience et l’adaptation sont des qualités indispensables pour accompagner un enfant en situation de handicap.
 

Qu’est-ce que cela peut apporter comme expérience ?

Ces accompagnements sont riches en apprentissage. L’animateur supplémentaire sera en relation directe avec le DAHLIR et les institutions du médico-social, si ce dernier souhaite participer aux entretiens bilans que nous proposons aux familles et établissements après chaque vacance.
C’est l’occasion d’apprendre à s’adapter, à se remettre en question et surtout d’être acteur de la progression d’un enfant en difficulté.
Certains animateurs supplémentaires recrutés dans le cadre d’un DAS, ont souhaité s’orienter vers des formations du médico-social ( éducateur spécialisé, assistante sociale …).

 

Quels sont les centres de loisirs qui recherchent un animateur supplémentaire ? 

Nous travaillons avec de nombreux centres de loisirs, répartis sur l’ensemble du Puy-de-Dôme et la Haute-Loire.
Il est important de nous informer de votre lieu de domiciliation, de votre moyen de locomotion et des communes où vous aimeriez intervenir. 
Nous transmettrons votre candidature aux centres de loisirs nécessitant le recrutement d’un animateur supplémentaire en tenant compte de vos spécificités.
Vous pouvez envoyer vos C.V et lettre de motivation à l’adresse : recrutement@dahlir.fr
Copyright - Dahlir 43 (http://dahlir43.fr)

Rendez-vous le 17 mai pour l'Assemblée Générale du DAHLIR

Le centre de loisirs de Coubon