Dominique : allier le sport et l’esthétique

18 octobre 2018

#Santé #Activité Physique

 

“Chercher le côté artistique dans le sport, allier esthétique et activité physique…”

C’est avec ce projet de départ que Dominique, orienté par Marie Tomczyk, infirmière de l’ISBA*, a pris contact avec le DAHLIR.

 

*ISBA Santé Prévention est l’Institut de Santé Bourgogne Auvergne. Cette association mène des actions de prévention, contribuant à protéger et valoriser le capital santé.

 

La recherche d’une activité en phase avec ses envies.

 

“À la suite d’une opération du canal médullaire,  je souffrais de douleurs au niveau des lombaires. J’ai lu que la pratique d’une activité, comme le pilate, pouvait être bénéfique pour se muscler en douceur et profondément. C’est ainsi que tout a commencé…”

 

Dominique a fait part de son projet et de ses difficultés à Camille, chargée d’accompagnement DAHLIR. Celle-ci a donc effectué les recherches nécessaires en vue de trouver une activité adaptée à ses besoins et ses envies.

À la suite d’un premier essai non-concluant dans un club de pilate, la chargée d’accompagnement DAHLIR a proposé à Dominique de tester un autre cours : la gym douce, avec l’association Declic, à Brioude.

 

“Et là, c’était le paradis…, résume Dominique. Depuis la rentrée, je pratique la gym douce le lundi et le jeudi, où l’accent est davantage mis sur le cardiotraining. Les deux séances sont très complémentaires !”

 

 

Gym douce et peinture : des loisirs pour s’ouvrir au monde.

En parallèle, Dominique a gardé en tête sa recherche d’une activité artistique. Ainsi, après avoir effectué des recherches, Camille lui a proposé de tester la peinture, dans un atelier associatif situé près de son lieu d’habitation.

 

“Je suis un peu solitaire. J’aime peindre chez moi… Se trouver dans un atelier avec d’autres artistes est très stimulant ! Cela me donne un cadre pour pratiquer cette activité. Chaque semaine, même lorsque je manque d’énergie, je sais que la salle m’attend. Un professeur est présent pour nous aider.”

 

Dominique a même poussé au-delà son projet : récemment il a pris part à une réunion du bureau cette association. Curieux de tout, il a partagé ses idées, ses projets avec les membres de l’association.

 

“Je n’en fais pas trop. J’y vais petit à petit et cela me donne envie de découvrir plein de choses. Mais l’important est d’y aller tranquillement, pas à pas. Rester humble par rapport à son handicap. Parfois je m’étonne de mes capacités ! Je fais des efforts sans exagérer. Désormais je me sens mieux. Pourtant je ne pratique ces activités que depuis quelques semaines. J’ai davantage confiance en moi, je pense à ma respiration lorsque je marche…Commencer ces activités m’a donné l’étincelle pour aller voir des gens, des structures de manière autonome ! Maintenant j’ai envie de faire du sport.”

Une belle évolution pour quelqu’un qui, au départ, n’avait pas le goût du sport !

 

“Mon conseil pour reprendre une activité physique en douceur, ce serait tout naturellement d’appeler le DAHLIR. C’est très difficile au démarrage, surtout quand on n’est pas sportif, que l’on ne connaît personne. Je ne l’aurais pas fait seul, alors je remercie la chargée d’accompagnement du DAHLIR !”

 

“Commencer, c’est avoir à moitié fini” : une citation chère à Dominique, dont il s’inspire au quotidien.

Au travers de ce projet, il s’est rendu compte du bon accueil que pouvaient réserver les pratiquants d’une activité, heureux de partager leur passion.

Lien social, bénéfices pour la santé… les effets positifs sont nombreux, liés à la reprise d’activités régulières.

 

“Ma première réflexion, en sortant du cours de gym douce a été :  j’ai l’impression d’être comme tout le monde !”

 

L'Hôpital de Jour “Les Carmes”

#Accompagnement #Proximité   S’affranchir des frontières, des murs dressés…Apprendre à guider ses pas, en toute sécurité dans le monde “extérieur”. C’est ainsi que l’on pourrait résumer l’ambition que s’est donnée l’Hôpital de Jour “Les Carmes” des  Etablissements Sainte-Marie …

Katty Bruat, Aide Médico-psychologique au Foyer de Rosières

Accompagner les résidents dans leur vie quotidienne, leur faire découvrir la vie à l’extérieur, développer du lien social… C’est résumer en quelques mots la mission confiée à l’équipe d’accompagnement du Foyer d’Hébergement de Rosières.  “L’objectif est …