Mohammed, reprendre goût à la vie avec l’activité physique.

6 janvier 2020

“Ce que je vis aujourd’hui, c’est un plus ! J’en profite tant que je peux faire des choses pour me faciliter la vie. Je le fais pour moi, mais aussi pour ma femme, ma famille. Pratiquer une activité physique régulière, telle que l’aquagym, m’apportera un mieux-vivre au quotidien…”

Mohammed – Pratiquant de l’aquagym, accompagné par le DAHLIR.

Il y a trois semaines Mohammed rencontrait pour la première fois Jason, chargé d’accompagnement DAHLIR. 

Dans le cadre de son traitement médicamenteux, son médecin du Centre Hospitalier de Saint-Etienne, lui a conseillé de reprendre une activité physique régulière. C’est ainsi qu’il l’a orienté vers le Dispositif d’Accompagnement vers la Pratique d’Activité Physique (DAPAP) 43 dont l’association DAHLIR est porteuse, en Haute-Loire.

 

“J’ai toujours fait un peu de sport : je me rends à pied sur mes rendez-vous autant que possible, je fais de la bicyclette, je prends les escaliers… Lorsque mon médecin m’a conseillé de pratiquer une activité physique régulière, j’étais en phase avec lui. Bouger, pratiquer du sport me paraît important dans la vie.”

 

Vendredi dernier, Mohammed et Jason se sont rendus pour une première séance d’essai sur le créneau aquagym, au bassin de Brives Charrensac. Une activité que Mohammed n’avait encore jamais pratiqué.

 

“Cela m’a rassuré de savoir Jason présent durant cette première séance. Il est très professionnel. Et puis il faut toujours commencer par quelque chose ! 

J’espère que cette activité me permettra de me sentir mieux au quotidien. C’est aussi un bon moyen de rencontrer d’autres personnes, nouer des liens. Ne pas rester seul, car la maladie isole. On commence à se sentir inutile…

 

Mon objectif est de revivre, de reprendre goût à la vie ! Malgré mes problèmes de santé, malgré mon âge, je me sens capable de pratiquer régulièrement une activité physique. Quelque chose en moi me le dit…”

 

Un second essai, dans une autre structure, a permis à Mohammed de confirmer son projet. Ce sera finalement la natation, dans le cadre du programme “Nagez Forme Santé”, au centre aquatique La Vague, au Puy-en-Velay. 

 

Mohammed ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il voudrait apprendre à mieux se servir des outils informatiques, qu’il estime indispensable au quotidien. 

 

“Moi qui n’avais pas forcément de projet au départ… là une porte s’ouvre avec le DAHLIR, j’espère que ce sera bien !”

ISBA Santé Prévention : la force d'un réseau local.

La prévention : une première porte d’entrée pour l’accès aux soins. ISBA Santé Prévention est une association créée il y a 40 ans, dont le siège social est situé à Roanne.Cette structure a pour cœur de …

Jessica, assistante de direction DAHLIR

Lorsque vous appelez le numéro du DAHLIR, c’est Jessica, assistante de direction, qui se charge de vous accueillir et de répondre à toutes vos questions avant de faire le relais auprès des territoires. Rencontre avec …