Sylvie, bénévole à la bibliothèque d’Auzon Communauté

5 février 2019

“J’ai toujours aimé lire, prêter des livres, les emprunter… La bibliothèque est un lieu apaisant.”

Sylvie, Bénévole à la Bibliothèque communautaire d’Auzon, accompagnée par le DAHLIR.

 

À la recherche d’une activité de loisir-plaisir :

 

Déjà sept mois que Sylvie assure bénévolement une permanence hebdomadaire à la bibliothèque de Lempdes sur Allagnon. “Un lieu de rencontres”, c’est ainsi qu’elle définit cet espace où elle range, conseille et échange avec les habitués.

 

“Désormais, je parviens à mieux connaître les goûts des lecteurs, explique-t-elle. Lorsque notre bibliothèque ne dispose pas de tel ou tel ouvrage, j’assure le lien avec la bibliothèque de Sainte-Florine, afin de voir s’ils pourraient nous le prêter.

Partager sa passion, c’est important. Les livres ont une odeur, une histoire. Il m’est impossible de jeter un livre, il faut qu’il soit passé entre les mains de plusieurs lecteurs.”

 

C’est à la suite de son programme de rééducation au centre de Cébazat, dans le Puy-de-Dôme que Sylvie a souhaité commencer à pratiquer une activité “loisir-plaisir”. C’est là qu’elle a rencontré Marion, chargée d’accompagnement DAHLIR , dans le Puy-de-Dôme. Elle l’a orientée vers sa collègue Camille, dont le secteur d’intervention correspondait davantage au lieu d’habitation de notre passionnée de livres.

 

“Quinze jours après être sortie du centre de Cebazat, j’ai contacté Camille. Nous avons convenu d’un rendez-vous, pendant lequel je lui ai exposé mon projet, mes envies, se rappelle Sylvie.

J’avais du temps à donner, l’envie de sortir de chez moi, rencontrer d’autres personnes, dans le cadre de ma passion.

Au début, j’avais pour idée de rendre visite aux personnes âgées dans les hôpitaux. Au vue de ma sensibilité, Camille m’a orienté vers un autre choix, ce qui a permis de me préserver.”

 

La bibliothèque : un espace pour partager sa passion

Peu de temps après ce temps d’échange, la chargée d’accompagnement DAHLIR a appelé Sylvie pour l’inviter à rencontrer le directeur d’Auzon Communauté.

La suite s’est enchaînée rapidement. La bibliothèque d’Auzon Communauté recherchait une bénévole pour assurer une permanence hebdomadaire.

 

“Je suis tombée au bon endroit, au bon moment. Je suis très satisfaite de l’accompagnement du DAHLIR qui m’a permis de trouver une occupation, que je pratique avec plaisir. C’est un dispositif qui parvient toujours à trouver des solutions. Quand les gens sont en difficulté par rapport à un handicap, le DAHLIR tient le tremplin. ”

 

Les projets ne manquent pas à la bibliothèque. Lieu de rencontres avant tout, Sylvie et les autres bénévoles espèrent bien attirer de futurs lecteurs : les enfants. Dans les projets à venir : un atelier de lectures avec la classe de maternelle, une soirée jeux de société pour les ados et… une chasse aux oeufs avec lecture contes, durant le mois d’avril.

 

“Les idées sont là,  mais il faut les mettre en application ! J’ai toujours aimé lire et partager cette passion. Cette activité me permet de sortir de chez moi. C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres bénévoles bibliothécaires, de participer à des formations, de parler avec des personnes âgées qui ont besoin de parler. Ce sont de bons échanges que nous avons.”

 

Valérie, présidente du Comité Territorial DAHLIR 43

Depuis bientôt deux ans, Valérie Louche assure le rôle de présidente du Comité Territorial de Haute-Loire. Une entité made in DAHLIR, qui permet à ses bénévoles de s’investir sur des missions stratégiques.   Présidente du Comité Territorial …

Le Club de boxe thaï de Brassac-les-Mines

“L’inclusion, c’est l’ouverture à tous. Au sein du club, nous voulons avant tout créer une ambiance conviviale, peu importe l’âge, les difficultés…”Farid Vardon, président et entraîneur du club de boxe thaï, à Brassac-les-Mines.La boxe thaï …