Zoom sur : Jérémy Bonnet, Directeur du Relais d’animation municipal du Val-Vert

27 juillet 2017

Infatigable. Passionné. Optimiste. C’est l’impression que nous laisse Jeremy Bonnet, Directeur du Relais d’animation municipal du Val Vert, au Puy-en-Velay, depuis ce début d’année.

Cette structure accueille des jeunes de 12 à 17 ans, sur le quartier du Val Vert, de la ville du Puy et les communes avoisinantes, ainsi que des jeunes du DAMIE, de foyers et d’IME, en lien avec le DAHLIR.
Ce professionnel de l’animation a sous sa responsabilité une équipe d’animateurs permanents et vacataires qui accueille les jeunes tous les jours, durant les vacances scolaires ainsi que les mercredis après-midis et vendredis en veillée, hors vacances scolaires. Pour lui, travail en équipe et écoute sont indispensables à la réalisation de son métier au quotidien.

C’est plus une passion qu’un travail. Je ne me lève jamais le matin, en me disant que cela m’embête d’y aller. C’est impossible de ressentir la routine dans mon métier. Selon moi, les qualités pour être directeur d’une structure comme celle-ci sont : l’écoute, ne pas être dans le jugement, aimer la sociabilité, la ponctualité, la patience et surtout l’ouverture d’esprit sur les autres.

Quelles sont les activités proposées par le Relais d’animation municipal ?

Nous proposons aux jeunes des activités variées, en toute sécurité : sport, culture, découverte de l’environnement, mais aussi des sorties au bowling, au cinéma ainsi que des séjours. Des moments de loisirs, de partage.
Mon équipe et moi-même partageons cet esprit : nous faisons en sorte que chaque jeune présent puisse trouver sa place, être écouté et surtout passer de bons moments. J’ai conscience de la chance de pouvoir m’appuyer sur la motivation de tous les animateurs avec qui je travaille. Savoir que l’on peut compter sur son équipe, cela incite aussi à se lever de bonne humeur le matin.

Accompagner les jeunes vers leur vie d’adulte

Chaque matinée, le Relais d’animation municipal organise des Actions Citoyennes : les jeunes vont participer à l’embellissement du quartier, réaliser des travaux par exemple pour la fête du roi de l’oiseau… Ils participent également à des actions avec l’OPAC. Ces activités citoyennes leur permettent de se constituer une bourse loisirs. Chaque fin de semaine, ils reçoivent un décompte de cette bourse qui leur permet de pratiquer à moindre coût certaines activités, de participer aux séjours organisés. Ainsi, la charge financière à la charge des parents est moindre.

« Nous essayons d’accompagner tous ces jeunes vers leur vie d’adulte, leur majorité afin qu’ils ne sentent pas perdus. Nous sommes là pendant un moment précis de leur parcours de vie.
Nos vécus personnels comptent beaucoup. Nous n’avons pas d’objectif de résultat. Avant tout, notre volonté c’est l’épanouissement du jeune et son évolution vers un socle sécurisant. »

L’accueil de jeunes en situation de handicap, au Relais d’animation municipal du Val-Vert

« Il y a trois ans, nous avons commencé un travail avec le DAHLIR pour accueillir des jeunes en situation de handicap. Nous avons recruté un animateur supplémentaire, grâce au DAS*. Il facilite l’intégration des jeunes en situation de handicap, afin qu’ils s’épanouissent dans ce groupe. Nous avons d’abord commencé par l’accueil d’une jeune fille, issue d’un IME. Dans un groupe de plus petite taille, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir cet animateur supplémentaire. Dans le cas où nous accueillons un grand groupe de jeunes, la présence de cet animateur est indispensable. Nous les accompagnons vers l’autonomie. Cet animateur va réaliser un cahier de liaison pour la structure d’accueil et les parents. Sur celui-ci, vont figurer les activités auxquelles le jeune a participé, son évolution, ses capacités mobilisées, ou au contraire certaines difficultés qu’il a pu rencontrer.

Nous avons remarqué un grand élan de solidarité dans le groupe, des moments de partage.

Pour l’un de ces jeunes en situation de handicap, il y a eu une superbe évolution, il s’est très bien intégré. Nous assurons le lien avec les éducateurs des IME afin de déterminer ensemble les éléments sur lesquels nous pourrions travailler. L’accueil de jeunes en situation de handicap fait partie intégrante du projet de notre structure. Il nous paraît essentiel de garantir l’accès aux loisirs pour tous, quelle que soit sa condition.

Si je devais décrire l’accompagnement du DAHLIR, les mots qui me viennent à l’esprit sont : sécurisant, indispensable, efficace, accompagnement, intégration« .

*DAS : Dispositif d’Animateur Supplémentaire

Plus d’informations sur le Relais d’Animation Municipal du Val Vert  :

Tél : 04.71.02.55.27

Mail : relaisados.valvert@lepuyenvelay.fr

Regards croisés : Karen Verroul et Anne-Marie-Dia, assistantes de service social

Regards croisés sur le travail collaboratif mené par les assistantes de service social avec le DAHLIR Rencontres avec Karen Verroul, de l’ASEA43 et Anne-Marie DIA, du Centre Hospitalier Sainte-Marie. Commençons par une rapide présentation de la structure …

La Nature c’est l’affaire de tous, avec le CPIE 43 !

Solenne Muller est Responsable du secteur biodiversité au Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement du Velay. Le 30 juillet prochain, dans le cadre des sorties nature du Conseil Départementale de la Haute-Loire, le CPIE organise une …